top of page
Rechercher

Postures de yoga | Les Asanas

Les plus anciennes représentations d'Asanas ont été trouvées dans les ruines de Mohenjo-Daro, cité fondée 3000 ans avant notre ère dans ce qui est aujourd'hui le Pakistan. L'observation de la faune et la flore inspira sûrement les anciens yogis, faire le Cobra, le Chat, le Chien tête en bas, la Lièvre, le Lotus, l'Aigle... nous le suggèrent.


"Les postures sont aussi nombreuses que les espèces d'êtres vivants" (Gheranda Samhita)



L'Asana est le 3ème pilier du Yoga dans le Yoga Sutra de Patanjali, ou se trouve un verset qui nous dit "Sthira sukham  asanam": la posture est à la fois confortable et stable.


Asana est donc le mot Sanskrit qui décrit les postures physiques. Son sens étymologique se traduit par "s'asseoir" ou la "manière d'être assis", nous renvoyant sur une notion d'immobilité, Patanjali faisait surtout référence à la posture de méditation, mais on peut l'emmener plus loin, c'est à dire trouver une immobilité dans chaque posture, un espace intérieur de calme.


Pour faire simple, on part du corps pour se diriger vers l’intérieur de soi.


Être conscient de la sensation que procure chaque posture, explorer les zones de tensions, les pensées, sentir comment les chakras s’activent pour faire circuler toute cette énergie. Il s'agit ainsi de techniques qui placent le corps dans des postures pour développer un corps sain et un esprit dirigé vers l'intérieur, nous permettant ainsi d’explorer notre dimension intérieure, nous aidant à cultiver la conscience, la relaxation, la concentration et la méditation pour observer ses propres pensées et se connaitre nous aidant ainsi à faire face aux situations de la vie.


La respiration (Pranayama) apporte un équilibre dans la façon dont le corps s'ouvre à la posture, la fusion du souffle et de la posture aide à ouvrir et étirer nos muscles ou toute zone tendue. Le simple fait de respirer en conscience permet déjà de créer de l’espace à l'intérieur, en se concentrant sur la respiration les pensées deviennent petit à petit éphémères laissant place au calme.

Après chaque pratique, je me sens toujours pleine d’énergie et en même temps apaisée.

Et vous ?



bottom of page